Eventualité


LAURENE

Je suis instable comme le sable mouillé
Que les vagues viennent sans cesse chambouler.
Mais n’est-ce pas là, toute la valeur de la vie :
Se laisser porter par le hasard et la magie ?
 
C’est virevolter et tournoyer
Au bon gré, mal gré des éléments.
C’est se poser pour à nouveau s’envoler.
Se redéposer un instant …
 
C’est espérer puis regarder s’éloigner
Le refuge que l’on avait convoité
Se retourner et, ô merveille, trouver
Un autre endroit où se reposer
 
C’est sentir la caresse du vent
Trembler de l’ombre des pas étrangers
Se noyer dans le sel des océans
Constater que rien ne peut nous écraser !
 
Alors,
Regarde-moi encore comme une éventualité !
Qu’il est grisant de déjouer les probabilités
De se sentir un champs de possibilités …
Je t’en prie, accorde-moi cette liberté !
 
Rien n’est immuable
Pas même un petit grain…

View original post 2 mots de plus

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s