Fred Ébami ou l’Afrique du pop art


Le blog de Founé Diarra

À 40 ans, le dessinateur franco-camerounais trace sa route dans le pop art, inspiré qu’il est par plusieurs grands maîtres.

 Fred Ébami veut plus de pop art pour l'Afrique. © Fred Ebami Fred Ébami veut plus de pop art pour l’Afrique. © Fred Ebami

C’est avec des couleurs tape-à-l’œil que l’on peut apprécier un tableau avec un Nelson Mandela en super-héros ou encore un Kanye West dessiné sous les traits de Mobutu, en raison de son goût prononcé pour sa personne. Voilà ce que donne à voir l’oeuvre picturale de Frédéric Ébami.

© Fred Ebami © Fred Ebami

Une inspiration multiple

« Les artistes qui m’inspirent sont Oliviero Toscani avec ses pubs Benetton, Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Jean-Michel Basquiat, les comics dans lesquels j’ai baigné et aussi le monde dans lequel je vis », dit Fred Ébami, passionné de pop art, mot issu de la contraction de popular art – art populaire en français – mais aussi d’un courant né au Royaume-Uni vers 1950 qui s’est répandu…

View original post 211 mots de plus

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s