Être soi-même


Être imparfait à sa façon.

Être vulnérable sans le vouloir.

D’une tendresse et d’une maladresse désarçonnantes.

On se souci souvent des regards qui nous sont portés, comme s’ils étaient partis prenante de notre nous-même. Comme si chaque geste et yeux posés sur notre petit être avait le même effet qu’un like Facebook ; ça nous rempli d’une importance superficielle et insignifiante d’une image que l’on essaie de laisser paraître.

Le paraître.

Y’a rien de plus traître que ça. J’suis qui, moi? Le moi ben profond, il ressemble à quoi?

Est-ce qu’il faut que j’agisse en fonction des sentiments qu’une situation ou qu’une personne me font vivre ou encore je dois rester fidèle à l’image que la masse se fait de moi? Comme si une personnalité était unidimensionnelle. On est en 3D et ce qui est en d’dans l’est aussi. Je suis pas une tapisserie qui se fond au décor et…

View original post 77 mots de plus

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s