Je ne suis que passage


Comment vous parlerais-je
des fruits et de la neige
quand on m’a volé mon jardin
[…]
ami de l’éternel
je ne suis que passage
et je cherche comme toi
un ailleurs oublié
peut-être se cache-t-il
au fond de ton visage
dans le pli qui sépare
tes beaux seins enneigés
 
Julos Beaucarne (Mon terroir c’est les galaxies)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s