Le doute


Le doute est une chose terrible parce qu’on ne sait pas très bien comment il grandit ni à quel moment il fout en l’air toutes nos certitudes. Mais ce dont on peut être sûr, c’est que pour l’éliminer, il faut aller le chercher à sa racine. La fragilité qu’induit en nous le doute finit par peser comme une enclume.

Frédérique Deghelt

2 réflexions sur “Le doute

  1. Parfois, le doute prend racine au sein de la prudence dans sa plus simple expression. Dans ce cas, et bien souvent, il suffit de faire un tour d’ensemble de la situation pour y trouver ce dont il est question afin de le résoudre. Un peu comme un soldat qui analyse au peigne fin un champ de mines avant d’y mettre les pieds.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s