Laideur et beauté


Laideur et beauté sont inextricablement liées ; et s’il ne nous appartient peut-être pas de décider ce qu’il en est pour nous-mêmes, il n’en reste pas moins qu’il faut choisir son camp et que, m’étant découvert ce que je suis, je choisissais celui de la beauté : non pas celle qui est le contraire de la laideur, mais cette insaisissable, cette fugitive beauté qui peut surgir de la laideur elle-même et relève du miracle, voire de l’impossible.

Richard Millet

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s