Essaie encore !


LAURENE

Je regarde passer cette femme …
Dessous son dos tout courbé qui ombre son visage oublié,
Sa peau ne se rappelle plus le goût salé des larmes
Ni encore moins celui doux et sucré des baisers.

Sous son allure lourde et fatiguée,
On voit bien qu’il y a longtemps
Qu’elle a décidé de ne plus espérer
Que le bonheur lui rentre dedans.

J’ai mal de la voir ainsi fardée.
J’ai envie qu’ils y croient encore
A la lumière qu’ils ont juste semée
Ce p’tit bout d’femme et son triste sort.

Souffrir n’est pas si terrible
Quand c’est pour se souvenir
Qu’on a eu, un jour, la preuve tangible
Du beau, du rare, des jours pleins de rires !

« L’espoir fait vivre », pas vrai ?
Et pourquoi pas après tout
Se nourrir longtemps d’un après
Même s’il paraît aujourd’hui, un peu fou !

Derrière mon coeur tout suturé,
Des larmes j’en…

View original post 17 mots de plus

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s