Nos états d’âme


Le journal intime est souvent un bel antidote à la paresse intellectuelle et à la boursouflure de l’ego : il nous force à travailler, à réfléchir. A trier aussi, car tout n’est pas forcément merveilleux, dans le grand tumulte de nos états d’âme.

Christophe André

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s