Réclamer du sens


Je déteste qu’on attende du réel quelque chose comme un sens. C’est déjà une façon de tricher avec le monde. L’altérité me paraît bien plus proche de ce que la vie offre à vivre que cette question. Le sens, c’est toujours orienter l’action ou le temps dans une seule direction imposée par un groupe qui se considère comme le meilleur. Réclamer du sens, c’est faire surgir un monde trop sémantique, trop orienté, c’est faire de l’autre en tant qu’être différent un ennemi, c’est vouloir l’exterminer. Tandis que prôner un monde uniquement anxieux de l’autre, c’est une façon d’accueillir un réel bien plus dynamique. Les sociétés perdues et perplexes ne posent pas de problème. Apporter du sens, c’est se boucher la vue. Si l’on vit avec quelqu’un que l’on aime, si on lui dit : « C’est pour ça que je t’aime, voilà le sens de mon amour », il faut fuir car c’est déjà de la trahison. On n’est pas pour une raison avec quelqu’un, on est face à lui, face à son étrangeté. Le fait de se réunir sur ce qu’on ignore de l’autre est pour moi bien plus important que de prétendre connaître quelque chose de l’autre.

Pascal Quignard (Interview Lire)

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s